OCTAVE LANDUYT - HET UITEINDELIJK VERKEER

UN PEU DE CULTURE...

Quatre bas-reliefs en céramique émaillée (1979)

Quatre bas-reliefs ronds, posés dans des cadres en forme de portique sur le marbre blanc veiné de noir du hall de la station, suggèrent, par des combinaisons de visages et de mains, les quatres stades de la vie de l’homme: la naissance, l’amour, le monde adulte et la mort. Les yeux et les bouches forment des fentes sombres dans la céramique gris terne, tandis qu’un seul élément brun rouge en forme de feuille accentue, comme seule touche de couleur, la monochromie des diverses nuances de gris. Au départ, Octave Landuyt jouait avec l’idée consistant à peindre des structures en marbre blanc sur les murs en marbre blanc. Il a finalement trouvé cette idée absurde et a créé cette oeuvre-ci. La représentation des quatre stades de la vie de l’Homme y confirme aussi une constante dans l’évolution de son oeuvre, à savoir l’approche très personnelle de la réalité. Au début, celle-ci tendait vers le surréalisme, mais plus tard, de plus en plus vers l’exotisme, voire le baroque.

OCTAVE LANDUYT - HET UITEINDELIJK VERKEER