PATRICK BERNATCHEZ - SOL/GROND

UN PEU DE CULTURE...

Carottes de forage congolaises et canadiennes gravées et incrustées dans le bronze (2018)

Sol/Grond s’ancre de manière profonde dans l’histoire des deux nations, belge et canadienne. OEuvre socio-politique s’inspirant d’histoires associés à l’exploitation des ressources naturelles et humaines, elle fait sens ici et là-bas. Par de modestes interventions sur les balustrades et la main courante, aux deux extrémités de la station, l’oeuvre se veut un arrimage, tant matériel que culturel, d’histoires entrecroisées par l’expérience du déracinement culturel de survivants réfugiés, migrants, exilés. Les carottes de forages en provenance des territoires congolais et inuits ont été assemblées dans le bronze et gravées de fragments de deux témoignages. Celui de Pie Tshibanda et de Martha Flaherty, qui ont tous deux vécus la colonisation – l’un, du Congo, l’autre, des territoires inuits – et l’exil. Les carottes sont posées sur des fixations verticales pour former une main courante de part et d’autre de la station au niveau des mezzanines.

PATRICK BERNATCHEZ - SOL/GROND