MARTIN (GUYAUX) - L’ODYSSÉE

UN PEU DE CULTURE...

Sculptures en bronze (technique de la cire perdue) 2004

Martin Guyaux a choisi lui-même la station Botanique pour y installer son oeuvre. Il considère « L’Odyssée » comme un grand voyage solaire, qui suscitera l’émotion et le rêve. Les perceptions visuelles et tactiles sont les seules conditions requises pour ce voyage. Guyaux considère cette oeuvre comme un magma solaire qui traverse le temps et qui va franchir ces deux grandes portes pour entrer dans un autre univers. Il s’agit d’un énorme disque solaire en bronze et des portes monumentales en bronze. Par cette oeuvre, Martin Guyaux vise à exprimer un concept de sculpture à l’horizontale, dont le destin est vertical. L’artiste s’oppose par ailleurs farouchement à l’utilisation de socles parce que, d’après lui, ils perturbent la sculpture.

MARTIN (GUYAUX) - L’ODYSSÉE