PIERRE CAILLE - LES VOYAGEURS

UN PEU DE CULTURE...

21 sculptures en bois polychromé (1980)

L’artiste a représenté le voyageur qui sort de terre le matin, y entre le soir: cela crée un va-et-vient continuel, une foule qui se gonfle comme une marée, puis se retire, son travail terminé. Il a voulu aussi parler du voyageur « différent », du rêveur du métro qui ne sait pas exactement ce qu’il fait là, mais qui se reconnaîtra peut-être dans l’un ou l’autre des personnages. Le groupe de 21 statues est représenté sur un arrière-plan de miroirs, afin que le voyageur puisse y participer. Grâce au miroir, on a l’impression que le nombre de personnages est plus important. Les personnages aux physionomies très différentes sont surtout représentés de profil. Les yeux fortement accentués attirent l’attention. Les yeux, les bouches, les moustaches, les jambes, les bras et les pieds sont mis en évidence et réalisés dans d’autres couleurs. Pierre Caille s’adresse avant tout au spectateur rêveur, à ceux qui ont gardé un peu d’imagination dans ce monde réaliste.

PIERRE CAILLE - LES VOYAGEURS