ROGER RAVEEL - ENSOR : VIVE LA SOCIALE

UN PEU DE CULTURE...

Peinture à l’huile sur panneaux (1976)

Roger Raveel a mis l’accent sur l’interaction entre la peinture et son environnement: d’un côté, l’oeuvre qui sort de son cadre et de l’autre, l’entourage qui est incorporé à la peinture. Ainsi, la forme qui se déploie à l’extrême droite, sur la grande peinture, se répète sur le tympan qui surplombe l’escalator, avec ce texte: « Kom in het bos wonen/Bouwgrond te koop/ met toelating om alle bomen te rooien (Venez habiter dans la forêt/Terrain à bâtir à vendre/ avec autorisation d’abattre tous les arbres ». Dans cette peinture, Roger Raveel fait référence aux artistes Van Eyck (voir les personnages d’Adam et Eve) et James Ensor (allusion au tableau « La Joyeuse Entrée de Jésus-Christ à Bruxelles ») tout en réalisant ici une oeuvre de portée sociale. Une expression typique de Raveel apparaît également: le personnage qui regarde dans la peinture, le seul à avoir des contours, le personnage « vide », les parties fortement picturales formées de têtes, de manteaux, de pulls, d’arbres et de nuages, l’ajout d’objets comme des miroirs. « Vive la Sociale » est à nouveau devenu une oeuvre avec une portée sociale.

ROGER RAVEEL - ENSOR : VIVE LA SOCIALE