RIK POOT - ODE AAN EEN BERGRIVIER

UN PEU DE CULTURE...

Sculpture en bronze (1985)

Par cette sculpture, l’artiste exprime la lutte entre l’idéal et la terne réalité. Cette oeuvre de près de trois mètres de haut représente un homme et un cheval qui, enfermés dans le tunnel du métro, nous parlent de la nostalgie de la nature pure, des forces primaires et des énergies vitales. « Pourquoi le cavalier a-t-il mis pied à terre, lui qui chevauchait avec le vent des plaines? » En plus de la monumentalité, l’artiste a exprimé la force et la vitalité. Les plaques en bronze semblent s’être fendues sous l’effet des tensions présentes dans les volumes fermés. Cela apparaît très clairement au niveau du dos et du cou du cheval hennissant ainsi que sur le torse du cavalier. Rik Poot a sculpté ce cavalier en signe de protestation contre « le monde actuel, artificiel, avec ses ordinateurs, ses psychiatres, ses sociologues, ses psychologues, ses sexologues et l’organisation des loisirs des pensionnés ».

RIK POOT - ODE AAN EEN BERGRIVIER