Sécurité et Prévention

Transporter ses clients, chaque jour plus nombreux, en toute sécurité fait partie des grandes priorités de la STIB.

 

Cette préoccupation se traduit à la fois par des mesures destinées à garantir la sûreté des personnes (clients et personnel) mais aussi à assurer une gestion « safety » du réseau de transport public.

    Sécurité

    Veiller à la sécurité et au sentiment de sécurité de ses voyageurs et de son personnel est l’une des grandes priorités de la STIB. Reconnu par le Ministre de l’Intérieur depuis juillet 2008, le Service de sécurité de la STIB travaille, pour ce faire, en étroite collaboration avec la Police.

    Le service de Sécurité de la STIB, ce sont plus de 200 agents de sécurité qui :

    • assurent une présence sécurisante sur le réseau
    • contrôlent les titres de transport
    • interviennent en cas d’incident
    • luttent contre les incivilités
    • verbalisent les contrevenants
    • assistent les voyageurs

    Pour sécuriser le réseau de transport public, la STIB dispose également de :

    • plus de 160 agents de prévention, qui informent et assistent les voyageurs
    • près de 1.800 caméras qui veillent sur les stations de métro et les bâtiments
    • et quelque 6.800 caméras qui équipent les véhicules.

    Des compétences élargies

    Votées en juillet 2012, de nouvelles dispositions légales sont venues renforcer les compétences des agents de sécurité des sociétés de transport public. Des compétences élargies pour mieux protéger les clients!

    Concrètement :

    • Les agents de sécurité de la STIB peuvent désormais exiger la carte d’identité du voyageur, en cas d’infraction à la réglementation en vigueur en matière de transports publics.
    • En cas de refus de s’identifier, les agents de sécurité peuvent retenir la personne jusqu’à 30 minutes maximum, en attendant l’arrivée des services de police.
    • En cas de crime ou délit de droit commun ou si la personne a eu un comportement mettant gravement en danger la sécurité des tiers ou sa propre sécurité, la durée de la rétention passe de 30 minutes à 2 heures maximum.
    • Le périmètre où peuvent agir les agents de sécurité de la STIB est également étendu à tous les lieux accessibles ou non au public appartenant aux sociétés de transport public, y compris aux arrêts de bus et de tram.
    • En cas d’accident, de crime ou de délit de droit commun ou encore en cas de comportement mettant gravement en danger la sécurité des tiers ou de l’intéressé, les agents de sécurité pourront aussi intervenir sur la voie publique aux alentours du véhicule de transport public, en attendant l’arrivée de la police

    Prévention

    Pour assurer la sécurité de son réseau de transport public, la STIB mise aussi sur la prévention, avec de nombreuses activités à vocation socio- éducatives souvent menées en collaboration avec des partenaires externes et axées sur différents groupes cibles.

    Elle mène notamment des actions vers les adolescents et les personnes en situation de précarité.

    Si la mission principale de la STIB est d’assurer son rôle de transporteur, elle est cependant quotidiennement confrontée à des problématiques de société, comme celle des sans-abri. En la matière, sa politique est de travailler avec des partenaires compétents, qui assurent un accompagnement professionnel des personnes en situation de précarité.

    En 2014, comme le prévoit le contrat de gestion 2013-2017, la STIB crée une nouvelle fonction au sein de ses équipes, celle de référent sociétal. Son rôle est de veiller à l'intégration des actions sociétales de la STIB dans son environnement socio-institutionnel, grâce à une coopération active avec les autorités compétentes et les acteurs de terrain. Le référent gère un portefeuille de projets mais assure également un rôle d'acteur de médiation par rapport à certains groupes cibles (écoles, femmes, sans-abri, jeunes, comités de quartier...). Au total, 19.014 personnes ont été sensibilisées par les actions sociétales menées par la STIB en 2014.

    Safety

    La fréquentation des transports publics ne cesse de croître et la circulation des métros, des trams et des bus est de plus en plus intense sur le réseau. Dans ces conditions, les risques sont aussi plus élevés. C’est pourquoi la STIB a décidé de se doter d’un système global de gestion de la sécurité pour l’ensemble du réseau de transport public (métro, tram et bus), afin de limiter autant que possible les risques liés à son exploitation.

    Ce système global de gestion de la sécurité implique une approche transversale. Il décrit notamment :

    • Les différentes procédures destinées à satisfaire aux normes techniques et opérationnelles existantes,
    • Les méthodes d’évaluation et de maîtrise des risques,
    • Les plans d’urgence établis en accord avec les autorités publiques compétentes…

    • Facebook
    • Twitter
    • Email
    • Imprimer