Paul Delvaux - Nos vieux trams bruxellois

UN PEU DE CULTURE...

L'oeuvre

Dans cette oeuvre de plus de treize mètres de large, chaque élément contribue à une atmosphère de souvenir et de mélancolie propre à Delvaux: les wagons accueillants, les voitures à ciel ouvert, les personnages en habits d’époque, l’architecture froide et rigide, la reproduction naïve du paysage vallonné, la lumière crépusculaire d’une journée d’été qui s’éteint calmement ainsi que les tons chauds bleutés qui laissent rêveur, de délicates nuances de vert et un gris-bleu raffiné. Il évoque dans cette oeuvre le thème des vieux tramways bruxellois qu’il a connus dans sa jeunesse et sa nostalgie de l’époque. « Nos vieux tramways bruxellois » ressemblent à un développement à grande échelle de son oeuvre « Le tram de notre enfance », une peinture à l’huile de 1955 réalisée sur un panneau dur. Cette oeuvre lui a permis d’exprimer la mélancolie liée à la perte de ce qui fut un jour grand et ne revint jamais.

Paul Delvaux - Nos vieux trams bruxellois